Histoire Regions

Fortes protohistorique du Pay-Basque

Gaztelu Zahar

Est le nom donné dans le Pays basque aux places fortes protohistoriques.

Ce nom signifie simplement en basque ancien château fort ou vieux château.

Les gaztelu zahar étaient des enceintes défendues par des lices dont ne subsiste aujourd'hui que le tracé des fossés, délimitant une sorte de calotte autour du sommet.

Fortes protohistorique Béarnais

Les Castéra 

Fortes protohistoriques béarnais construits au Vème siècle avant notre ère par les Ligures, le peuple Ibère qui provient de la péninsule ibérique entre en Gaule venant trés probablement de la vallée de l'Erbre et de l'Aragon en Espagne, les Ligures franchissent les montagne par le Val d'Aran et les cols du Somport et de Roncevaux.

Camps, tucs et mottes - Les Landes 

Les Landes comptent plusieurs exemples et vestiges de fortifications de terre et de mottes castrales. Comme ailleurs, la toponymie surabonde en camps dits de César, dénomination  sans valeur historique, la plupart étant des ouvrages de la période des ages du bronze ou du fer.

Au début du 12e siècle Gaston IV le Croisé est l'un des souverains les plus remarquable de cette époque. Il participe à la première croisade de 1096 à 1099 en intègrant l'armée de Raymond de Saint Gilles, comte de Toulouse dans laquelle il se distingue par sa combativité et son ingénuisité dans l'invention de machines de guerre. Il revient en Béarn en 1101. Il est également un administrateur. Il développe les voies de communications du Béarn, en créant notamment le réseaux de chemins de Compostelles pour faciliter le passage des pélerins.