Fortes protohistorique Béarnais

Castéra est le nom donné dans le Béarn aux places fortes protohistoriques. Ce nom signifie simplement en béarnais ancien château fort ou vieux château. Les castéra étaient des enceintes défendues par des lices dont ne subsiste aujourd'hui que le tracé des fossés, délimitant une sorte de calotte autour du sommet.

Le Béarn est peuplé le VIème siècle avant J.C par les Ligures peuple protohistorique, qui semble avoir été composé de laboureurs et d'artisans. Au Vème siècle avant notre ère, le peuple Ibère qui provient de la péninsule ibérique entre en Gaule venant trés probablement de la vallée de l'Erbre et de l'Aragon en Espagne, les Iberès franchissent les montagne par le Val d'Aran et les cols du Somport et de Roncevaux. Leur avancée vers le Nord est contenue par les Celtes ils se fixent dans le pièmont pyrénéen. L'une de leur tribu, les Bénarnis ou Vernani ou Beneharni, s'installe dans un petit territoire comprenant une partie de la vallée du gave de Pau et donne son nom à la première capitale de la région Beneharnum qui deviendra Lescar. Avec les Iluronenses autour d'Iluro (Oloron), les Oscidates montani de la vallée d'Ossau, les Suburates (Soule) et les Tarbellis (vers Dax et Orthez), les Benarnis occupent une région regroupant les villes actuelles d'Oloron, Lescar, Orthez, Aspe, Ossau, Barétous ainsi que la Soule. Ils appartiennent alors au peuple Aquitain.

Château fort du moyen âge - Medieval fort

 

              Le Casteràs du Turon de Saint Picq

Gaston IV le Croisé est l'un des souverains les plus remarquable de cette époque. Il participe à la première croisade de 1096 à 1099 en intègrant l'armée de Raymond de Saint Gilles, comte de Toulouse dans laquelle il se distingue par sa combativité et son ingénuisité dans l'invention de machines de guerre.

 

An ancient fort built at the begining of the 12th century.