Les Barthes de Pontonx

Grue Cendrée

Les barthes de Pontonx, c’est 95 hectares qui constituent un vaste espace naturel protégé, délimité par l’une des boucles de l’Adour. On y trouve une dizaine de petits lacs et d’ étangs certains sont ouverts à la pêche, un arborétum riche de nombreuses espèces d’arbres et un observatoire près d’un des plus grands lacspour découvrir la faune sauvage avec de nombreuses espèces d’oiseaux.

Tout cet espace est parcouru par divers sentiers balisés, de deux à une dizaine de kilomètres pour le plus long.

  • Superficie : 95 hectares
  • Propriétaire : commune de Pontonx-sur-Adour
  • Gestionnaire : Fédération Départementale des Chasseurs des Landes
  • Locataire : Fondation Nationale pour la Protection des Habitats Français de la Faune Sauvage
  • Statut : RCFS
  • Intérêts écologiques: représentation du paysage barthais, site d'importance pour l'accueil de l'avifaune hivernante et nicheuse, la Cistude d'Europe et les libellules, site d'importance pour la protection des zones humides et de la mosaïque d'habitat présentant des espèces végétales patrimoniales.

La Réserve de Chasse et de Faune Sauvage Pontonx-sur-Adour a été créée en 1989 par la volonté de la commune et de l’Association Communale de Chasse Agréée (ACCA) de Pontonx-sur-l’Adour. Face au manque d’entretien et à la fermeture du milieu, la Fédération Départementale des Chasseurs des Landes a proposé à la commune et l’ACCA un plan d’aménagement global du site, accepté en 1991. A partir de là, des travaux d’aménagement et d’entretien ont été entrepris afin de restaurer le paysage barthais et développer les potentialités d’accueil pour l’avifaune.

Le Spatule Blanche
L'Oie Cendrée
Cigogne blanche

Le site est constitué de 6 milieux principaux aquatiques, prairiaux, forestiers, communautés d’annuelles et gazon amphibie et communautés envahissantes et 12 habitats présents communautés à callitriche, prairie fauchée hygrophile à Oenanthe faux boucage et jonc à tépales aigus, Saulaie marécageuse, communautés d’annuelles à Lindernie douteuse et Lythrum pourpier.

81 espèces floristiques ont colonisé la barthe, dont 6 espèces assez rares en Aquitaine Scirpes à nombreuses tiges, Gaillet des marais, Salicaire à  feuilles d’hysope, Salicaire pourpier, Oenanthe fistuleuse, Renoncule blanche et 2 espèces patrimoniales la Pulicaire globuleuse et le Vulpin genouillé.

La réserve accueille 49 espèces d’oiseaux nicheurs et/ou en hivernage dont 27 d’intérêt patrimonial Faucon pèlerin , Cigogne blanche … Le site est un lieu de nidification pour l’Echasse blanche depuis 2000. Certaines années, la reproduction de l’espèce est avérée par l’observation de petits. En 2011, il y a eu 5 couples reproducteurs qui ont donné naissance à 13 petits.

Canard siffleur
Ibis falcinelle
Sarcelle d'hiver

Il y demeure également la Cistude d’Europe, qui bénéficie d’un statut de protection européen et national, mais aussi la Grenouille verte, la Rainette méridionale, qui se reproduisent sur le site et la Tortue à tempes rouges.

Enfin, la présence de zones plus ou moins humides conditionne la présence d’odonates 28 espèces en 2011 dont l’Agrion de mercure espèce patrimoniale protégée aux niveaux européen et national et qui est considérée comme quasi menacée en Europe et en France.

De plus, 30 espèces de papillon sont également présents sur le site dont l’Hespérie des potentilles et le Cuivré des marais , espèces patrimoniales. Enfin la diversité faunistique englobe aussi des orthoptères dont 3 patrimoniaux, à savoir le Criquet des roseaux , le Criquet tricolore et le Conocéphale des roseaux .

l’Echasse blanche
Cormoran à aigrettes
Le Vanneau Huppé

Les Barthes de l’Adour se situe dans le département des Landes. Ces plaines inondables naissent à proximité de Saint-Sever et se terminent à la confluence

avec les Barthes de l’Adour à une dizaine de kilomètres de Peyrehorade.