Le retour du Bouquetin dans les Pyrénées

Ce vendredi 10 octobre 2014

Le bouquetin ibérique s’installe durablement côté français.

8 nouveaux bouquetins dont 6 mâles et 2 femelles seront lâchés au

Pont d’Espagne au dessus de Cauterets dans les Hautes-Pyrénées. Une cinquième réintroduction qui vient compléter celles des 10 juillet et 19 juillet dans les Hautes-Pyrénées et du 30 juillet et du 13 août dans les Pyrénées Ariègeoises.

Combien de bouquetins dans le massif ?

  • Le 10 juillet 2014, neuf premiers bouquetins (6 mâles et 3 femelles) importés de la sierra de La Pedriza dans le Parc national de Guadarrama près de Madrid, ont été lâchés dans leur nouveau territoire pyrénéen. Cela se passait au Clot, près du Pont d’Espagne, au cœur du Parc national des Pyrénées.
  • Le 19 juillet 3 autres bouquetins (2 mâles et 1 femelle) étaient lâchés à leur tour , en présence de madame la Ministre de l’environnement, Ségolène Royal.
  • Le  30 juillet , 11 bouquetins ibériques ont été réintroduits sur le territoire du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises, à Ustou au pied du cirque sauvage de Cagateille.
  • Le 13 août, 11 nouveaux bouquetins ont été lâchés depuis Ustou portant à 22 le nombre d’individus réintroduits dans l’Ariège (ce sont 13 femelles et 9 mâles, capturés dans les sierras du centre de l’Espagne). Parmi les individus ariégeois, l’un d’entre eux n’a pas survécu. Il aurait été victime d’un choc thermique.

Actuellement, 33 bouquetins circulent dans le massif, répartis dans deux zones géographiques distinctes, au dessus du Pont d’Espagne (Cauterets) et au pied du cirque de Cagateille dans l’Ariège. Avec ce nouveau lâcher la population devrait atteindre les 41 individus.

Le retour du bouquetin dans les Pyrénées est la concrétisation d’un  programme engagé depuis de nombreuses années par le Parc National des  Pyrénées et le Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises. Le plan de restauration de l’espèce a donc été élaboré en collaboration avec l’Espagne et Andorre et devrait s’étaler sur plusieurs années.

Les derniers bouquetins sur le versant français avait disparu sur la vallée de Cauterets en 1910, la dernière femelle des bouquetins pyrénéens était morte à Ordesa en 2000.

Remis en liberté sous surveillance

Les bouquetins font l’objet d’une attention toute particulière. Les animaux réintroduits sont équipés de boucles colorées fixées aux oreilles et de colliers GPS qui permettent de les identifier et de les localiser. Grâce à ce dispositif, les déplacements des animaux sont réalisés en temps réel. Parc ailleurs les gardes des deux parcs complétent le dispositif par un suivi  à vue , sur le terrain.

 

 

Le retour du Bouquetin dans les Pyrénées vidéo