Lézard vert occidental - Western green lizard

English

Atteignant en moyenne 30 cm de longueur totale (dont les 2/3 pour la queue), le lézard vert possède une coloration de fond vert sur le dos plus ou moins mouchetée de noir. Le ventre est vert/jaune vif, sans taches. Il existe un dimorphisme sexuel important : les mâles présentent une coloration bleu vif sur la gorge et les côtés de la tête en période de reproduction. Les femelles ont généralement deux lignes blanches sur les côtés du dos et parfois sur les flancs. Les juvéniles ne possèdent pas cette robe verte caractéristique mais sont facilement identifiables avec leur coloration dorsale marron (plus ou moins claire) et le ventre ainsi que les flancs vert clair. Certaines croyances populaires le disent hargneux et agressif, ne lâchant plus le doigt mordu. Il est vrai que le lézard vert peut mordre, mais uniquement pour se défendre s’il est capturé. Il pince assez fort mais n’est pas venimeux et finit toujours par lâcher prise. De tout façon, il s’agit d’un animal protégé par la loi en France (arrête du 19/11/07), il est donc interdit de le capturer (et évidement de le tuer) mais avec un peu de patience vous pourrez l’observer et le photographier.

Le lézard vert apprécie les couverts végétaux denses bien exposés au soleil : pied des haies, lisières des forêts, clairières, prairies et talus. Il se nourrit principalement d’insectes. Comme beaucoup d’autres espèces, il souffre de la diminution de ses proies et de son habitat dans les zones de culture intensive suite au désherbage des talus, à la suppression des haies et à l’utilisation de pesticides. Il est aussi victime de la circulation routière.