La Vipère de Seoane

La Vipère de Seoane est une espèce endémique du nord-ouest de la péninsule ibérique. Elle habite l’extrême nord du Portugal, le nord de l’Espagne et l’extrême

sud-ouest de la France, où elle se cantonne au Pays-basque français. Elle est présente depuis le niveau de la mer jusqu’à 1900 m sur la chaîne cantabrique.

En France, la Vipère de Seoane est cantonnée au département des Pyrénées-Atlantiques. Elle est présente le long de la frontière depuis la côte, au sud de Saint-Jean-de-Luz où elle est devenue très rare, jusqu’au massif d’Iraty où elle atteint sa limite est. Elle atteint en France l’altitude maximale de 1250 m.

Les taches et les traits sur sa partie dorsale peuvent varier, et la morphologie de son corps ressemble à la vipère péliade (Vipera berus). Cette vipère est assez petite, en moyenne 50cm.
La vipère de Seoane sort d'hibernation en mars pour y retourner en novembre. Cette vipère possède un cycle sexuel généralement de deux ans, l'accouplement ayant lieu entre avril et mai. Les petits mesurent environ 18cm et naissent entre la fin du mois d'août et le début du mois de septembre. 
Trés rare en France, l'agriculture intensive et le morcellement de son aire de répartition la menace gravement, c'est d'ailleurs une des espèces les plus menacées d'extinction en Europe. Cette vipère se nourrit de lézards, de petits mammifères, et d'amphibiens.